Découvrir Visiter Tourisme Infos pratiques Contact

Flacon de parfum La Sirène pour Burmann

Liste des oeuvres

Créateur : René Lalique
Date de création : modèle créé en 1912
Matériaux : verre soufflé-moulé pressé simultané, bouchon moulé-pressé
Propriétaire : Musée Lalique, acquis avec le soutien du Fonds régional d’acquisition pour les musées (Etat/conseil régional d’Alsace) et du conseil général du Bas-Rhin.

Dès 1887, René Lalique s’intéresse à l’univers du parfum. Henri Vever évoque notamment une collaboration entre l’artiste et « Harvey », sans doute une chaîne de magasins de luxe londonienne. Pour cette dernière, il aurait créé des « boites à poudre et à savons [et des] flacons ». Cependant, cette production de luxe reste bien loin de ses flaconnages créés en série à partir des années 1910. Le modèle de La Sirène, réalisé en 1912, a vraisemblablement été imaginé pour la société René Lalique et Cie. Cependant l’entreprise ne l’utilise pas et ce dernier n’est commercialisé que vingt-trois ans plus tard. C’est en effet en 1935 que Les Parfums de Burmann, dont le nom est tiré de la combinaison des patronymes des fondateurs, Stéphane Burdin et André Baumann, achètent un lot de flacons La Sirène.

La genèse de la création du parfum reste assez floue. Deux scénarios sont envisageables. Le premier permet d’imaginer qu’un parfum « La Sirène » existait peut-être avant 1935. Par une heureuse coïncidence, la société aurait alors pu faire l’acquisition de ce lot de flacons dont le motif rappelait le nom de la fragrance. Cependant, une deuxième possibilité peut être envisagée. L’entreprise aurait également pu acquérir ces flacons puis baptiser son parfum d’après le motif présent sur leur panse.

L’iconographie que l’on retrouve sur les flacons de parfum de René Lalique n’est pas sans rappeler son imaginaire de bijoutier. Nous retrouvons ici le thème de la femme hybride, à travers la figure de la sirène ainsi que celui des poissons.

Anecdote : ce flacon est l’un des premiers créé grâce à la technique du soufflé-moulé pressé simultané pour laquelle René Lalique dépose un brevet en décembre 1911.

Restez informé

Recevez toute l'actualité et les derniers évènements par e-mail

Le musée Lalique traite les données recueillies pour l’envoi de sa newsletter.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, n’hésitez pas à vous rendre sur la page mentions légales.