L'architecture

Le musée Lalique a ouvert en juillet 2011. Il est situé sur le site verrier du Hochberg dont une partie du réaménagement a été confié suite à un concours à l'agence Wilmotte, à laquelle on doit également la rénovation de salles du musée d'Orsay à Paris ou du Rijksmuseum d'Amsterdam. 

L'alliance du bâti ancien et contemporain

Conçu comme un écrin tout en sobriété pour des collections exceptionnelles, le musée Lalique s'inscrit parfaitement dans son environnement naturel et architectural. Ainsi, à l'extérieur, l'architecture joue avec la topographie des lieux pour mettre en avant les édifices anciens tandis que le nouveau bâtiment en semi-enterré. Avec son toit végétalisé, il offre une continuité visuelle avec la forêt voisine. Des galeries de verre permettent de faire le lien entre les différents espaces, ouvrant la vue sur les Vosges du Nord ou sur un jardin intérieur d'inspiration japonisante.

De la haute couture en architecture

Le musée Lalique a été conçu comme un ensemble. Intérieur et extérieur se répondent grâce à de larges baies vitrées. L'aménagement intérieur, réalisé également sous la houlette de l'agence Wilmotte par les scénographes de Ducks Sceno, est épuré. Les collections sont présentées dans un univers sombre, qui permet, par un éclairage dirigé, de faire ressortir le détail des œuvres, leur transparence. Pour aller au delà des objets, des espaces de remise en contexte, comme pour l'Exposition universelle de 1900, présentent des vidéos et vous permettent de plonger dans l'uni-verre Lalique. 

Un musée du XXIe siècle

Le musée Lalique est ancré dans son époque. ll propose de nombreux aménagements et services pour agrémenter votre visite : boutique, restaurant, auditorium, vestiaire. Il est également parfaitement accessible aux personnes à mobilité réduite ou avec une poussette. 

Restez informé

Recevez toute l'actualité et les derniers évènements par e-mail