Fille de Marc Lalique, Marie-Claude naît en 1935. Dès son enfance, elle est bercée par le monde d’artistes qui l’entoure. 

L’inspiration 

Si René Lalique, son grand-père, dessine ses œuvres avant de les créer, Marie-Claude Lalique les sculpte. Elle utilise la plastiline, sorte de pâte à modeler. Elle puise son inspiration dans la nature et dans ses nombreux voyages, notamment en Afrique. C’est ainsi qu’elle poursuit le bestiaire de son grand-père, en y ajoutant des lions, des panthères ou encore des zèbres. 

L’esprit Lalique au goût du jourPortrait de Marie-Claude Lalique

A l’instar de son aïeul, Marie-Claude Lalique créé des bijoux, à la fin des années 1960. Lorsqu’elle arrive à la tête de la société en 1977, son objectif principal est d’allier les tendances de son époque avec la tradition familiale. 

C'est elle qui développe par exemple la création de parfums au début des années 1990. Là où René Lalique avait apporté une image, Marie-Claude décline des senteurs. Elle renoue également avec de la maroquinerie ou les textiles.

Sans enfants, elle revend la société en 1994 au groupe Pochet et décède en 2003.

Restez informé

Recevez toute l'actualité et les derniers évènements par e-mail