Conférence - L’art du voyage en automobile : tourisme en toute liberté ?

Liste des évènements

Conférence - L’art du voyage en automobile : tourisme en toute liberté ?

Le 15 octobre à 15h30

Par le musée national de l’automobile, collection Schlumpf de Mulhouse :
Patrick GARNIER, ancien directeur
Richard KELLER, conservateur en chef

L’an I de l’automobile, en 1890, va profondément marquer le 20° siècle. Dès 1895, la voiture sans chevaux est capable de franchir 1200 km en 47heures. Gage de fiabilité, cette performance ne cesse de se consolider et de s’améliorer  au fil des années. Elle voit naître une nouvelle forme de mobilité individuelle, où le tout puissant automobiliste est maître de ses horaires,  de ses destinations, et des routes. Que de tentatives, d’expéditions et de tâtonnements pour  en arriver à ce stade depuis les premiers dessins de Léonard de Vinci ! Les progrès accomplis passent par la technique mais trouvent leur énergie   dans le perpétuel rêve humain de dépassement.  

 Les voyages constituent rapidement la première forme d’utilisation de cette grande nouveauté. Dès 1900,  toute une organisation se met en place, en France, puis en Angleterre, en Belgique.. : Automobile clubs, Touring club, signalisation routière, guides de voyages adaptés, journaux… Les partisans de l’automobile  lui trouvent toutes les qualités, capables de renouveler la société en profondeur. Les réticents la trouvent dangereuse et intrusive. Le métier de chauffeur se développe avant que tout un chacun ne puisse passer son permis de conduire. Octave Mirbeau décrit avec beaucoup d’humour dans près d’un tiers de son livre « 628 E 8 » le quotidien d’un chauffeur avant 1914.

Dans les années 1920-1930, l’automobile fait appel à tous les artisans d’art de son temps qui transforment  les voitures en véritables salons roulants, pour ceux qui aiment le confort d’un voyage silencieux. La France excelle à cette époque dans cet art de la carrosserie. Pour les plus sportifs, les voitures de grand tourisme continuent d’offrir des sensations fortes. Les voitures de « séries » font également leur apparition, multipliant le nombre d’automobilistes par dix en à peine une décennie. Les grandes expéditions, comme la Croisière Jaune, et les concours d’élégance contribuent à développer l’envie de posséder une automobile.

La véritable démocratisation se met en place dans les années 1950, multipliant les garages et stations-services. Les carnets de voyage deviennent quasiment indispensables, ne serait-ce que pour préparer l’itinéraire, qui empruntera des axes incontournables devenus comme la célèbre nationale 7. Les nationales connaissent une affluence sans précédent avant le développement du réseau autoroutier. 

Bien avant de devenir un moyen de transport, l’automobile était un objet de fierté, de rêve d’évasion qui mobilise encore aujourd’hui d’innombrables amateurs ou collectionneurs.

 

 

Infos pratiques

Tarif 10€ plein tarif - 8 € réduit // gratuit avec le pass annuel
Public Ateliers et conférences adultes
Date 15 octobre 2016
Ajouter à mon agenda
Restez informé

Recevez toute l'actualité et les derniers évènements par e-mail

Restez informé

Recevez toute l'actualité et les derniers évènements par e-mail